Le Ugali : le plat typique de Tanzanie

Publié le : 21 décembre 20213 mins de lecture

L’Afrique, un pays unique grâce à ses richesses faunes et flores. Comptant une cinquantaine de pays, chacun est unique les uns des autres comme la Tanzanie, île paradisiaque ou plusieurs types d’animaux s’y accaparent comme les hippopotames, les rhinocéros, les impalas, etc. Sans compter les beaux paysages de Tanzanie tels que la savane, les forêts tropicales, etc. Les Tanzaniens possèdent aussi un art culinaire très particulier, voire popularisé à l’international. 

Le Ugali : le plat typique de Tanzanie   

Le plat Tanzanie est caractérisé par la façon d’assaisonner leur plat. On peut trouver toutes les sortes d’ingrédients et d’épices dans le plat typique de ce pays africain tels que le clou de girofle, du poivre et bien d’autres encore. La cuisine tanzanienne se rapproche un peu de la cuisine indienne, car il n’y a jamais de plat ou les épices sont rehaussées. L’une des spécialités de la région est le plat appelé l’ugali qui se cuisine de différentes manières. À la base, l’ugali se prépare avec une farine de maïs ou une semoule de manioc. L’ugali prend la forme d’un ragoût additionné d’une sauce de viande assortie de légumes et d’aromates. L’ugali est un plat qui se mange froid. Une interprétation à ne pas considérer littéralement, l’ugali se mange n’importe comment et à tout moment. 

Cuisine interne de la Tanzanie : comment préparer le Ugali ? 

Qui n’a jamais entendu parler de l’ugali, un plat typique de la Tanzanie ? Qui n’a pas envie de se lancer dans le four pour préparer ce plat appétissant et savoureux ? Quelques farines de maïs, d’herbes et d’huile végétale, l’Ugali sera au rendez-vous, seulement en un quart d’heure. Dans un premier temps, commencez à préparer les légumes tels que l’oignon, la tomate et quelques graines d’amarante. On doit les couper en tout petit morceau et les mélanger dans une cocotte avec de l’huile. Laisser les bouillir jusqu’à ce qu’on obtienne une sauce d’Ugali. Après quelques minutes de cuisson, ajoutez-y du poivron en lanière et mélangez le tout. Dans une autre cocotte, faire bouillir de l’eau et de la farine de maïs. Assaisonnez l’ugali avec du sel et du poivre. Goûtez-le avec une feuille d’amarante.  

Incontournable gastronomie tanzanienne : quelle étape pour cuisiner l’ugali ? 

Travailleur comme on est, un bon plat à la tanzanienne est méritable. À l’approche de Noël et les grandes fêtes de fin d’année, on peut déjà ajouter l’ugali dans la liste des recettes familiales. Pour dépasser la cuisine à l’ancienne, il est possible d’ajouter à son ugali une petite touche de nouveautés. Au lieu d’une viande, on peut se servir d’un rastrineobola argentea pour préparer l’ugali. Saucé de tomate et d’oignon avec du poivre vert, on peut aussi ajouter à l’ugali des œufs. 

Plan du site