Quels sont les peuples nomades de Tanzanie ?

Publié le : 21 décembre 20213 mins de lecture

Les nomades ne disparaissent pas vraiment, ils sont juste très écartés de la société moderne. En Tanzanie, il existe plusieurs communautés de ce type, telles que les Hadzabe. Ils se départagent dans tous les coins du pays. Dans une partie de l’Afrique, il y a aussi les Massaïs. Au total, ces peuples ne comptent que quelques milliers. Certains vivent traditionnellement, tandis que d’autres ont choisi d’évoluer un peu plus.

Peuple Hadzabe et Maasaï

En tant que nomades, il est évident que ces tribus n’ont pas de domiciles fixes. Concernant les Hadzabes, ils s’abritent tout simplement sous les feuillages en temps normal. Lors des orages, ils cherchent des grottes pour s’y cacher temporairement. Ils se servent des peaux d’impalas pour se coucher au sol. Bien évidemment, ces genres d’individus ne possèdent pas grand-chose. Autrement, cela les gênerait durant leurs déplacements, notamment lors des cueillettes et des activités chasse. D’autant plus que le déménagement est susceptible pour eux. Si leur proie est énorme, ils préfèrent s’en approcher plutôt que de le transporter. Quant aux Massaïs, ils vivent un peu autrement. Ils optent pour l’élevage comme mode de survie. Ils sont donc plus modérés que les Hadzabes. De ce fait, beaucoup de parcs animaliers sont à leurs charges dans certaines parties d’Afrique. Cela dit, ce peuple ne rejette pas pour autant ses cultures traditionnelles.

Les nomades : une communauté égalitaire

Il n’est pas étonnant que les peuples nomades de la Tanzanie ne constituent pas de hiérarchie. Tous, les hommes et les femmes, sont égaux. Aucun village ne dispose de chef. Donc tout le monde a droit à la parole. Ils se départagent juste lors des travaux à effectuer. Les hommes vont à la chasse, tandis que les femmes vont à la cueillette. Pour garder ce mode de vie, les parents dans les villages ne veulent pas scolariser leurs enfants. À savoir : pour discuter, ils utilisent la langue à clic. Cela leur permet même de communiquer avec certains types d’animaux (oiseaux honeyguides…).

Le régime alimentaire des nomades en Tanzanie

Quel que soit le type de nomade, leur régime alimentaire se base toujours sur la chasse et la cueillette. Avec les flèches qu’ils fabriquent eux même, les hommes peuvent attraper des singes, des oiseaux, etc. Quant aux femmes, elles partent cueillir tout ce dont la nature peut leur offrir. Il y a des fruits, plantes, etc. À noter que les Hadzabes connaissent très bien les flores de leurs alentours, pour en faire de nourriture et des éléments de soins. Pour s’hydrater, ces nomades s’approchent des cours d’eau naturels.

Plan du site